Cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon

Description

La cathédrale Notre-Dame des Doms est une cathédrale catholique romaine située à Avignon dans le département français de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, à côté du Palais des papes d'Avignon. De style roman provençal, elle date de 1150, puis fut agrandie aux XIVe et XVIIe siècles par des chapelles latérales. Elle est le siège de l'archidiocèse d'Avignon. Localisation La Cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon est située sur la partie nord d'Avignon intramurosN 1. Elle a été construite sur une protubérance rocheuse au nord de la ville, le rocher des Doms, surplombant la rive gauche du Rhône. Sa position sur le rocher, sa flèche imposante surmontée d'une vierge et sa proximité du Palais lui permettent à la fois de dominer la ville et d'être vue de très loin. L'un des meilleurs points de vue, et ce n'est pas un hasard, se trouve sur l'autre rive du Rhône, du mont Andaon, promontoire sur lequel est construit le fort Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon. Elle est aussi visible, tout comme le Palais, depuis le sommet des Alpilles, soit un peu moins d'une vingtaine de kilomètres au sud. Histoire Elle date de 1150, puis agrandie aux XIVe et XVIIe siècles par des chapelles latérales. Dès 1336, Giacomo Stefaneschi, le cardinal de Saint-Georges passe commande à Simone Martini, le plus gothique des peintres italiens considéré comme le chef de file de l’École de Sienne, des fresques du porche de Notre-Dame-des-Doms. Celui-ci, qui avait été l’élève de Duccio de Buoninsegna, vint sur place avec son épouse Giovanna et son frère Donat. Elles furent achevées avant la mort du commanditaire en 1343. Sous Benoît XIII, Avignon fait l'objet d'un siège. En dépit de la surveillance dont il était l'objet, le pontife réussit à quitter le palais et sa ville de résidence le 11 mars 1403, après un éprouvant siège de cinq ans1. Pour faciliter la défense, la démolition de toutes les maisons situées entre le grand et le petit palais fut autorisée. C'est ce que l'arlésien Bertrand Boysset note dans son journal : « L’an MCCCCIII, du mois de décembre, janvier et jusqu’à mai, furent démolies les maisons qui étaient entre le grand et le petit palais, jusqu’au pont du Rhône ; et après on commença à bâtir de grands murs sur la Roque de Notre-Dame des Doms grâce auxquels étaient reliés le grand palais au petit palais et à la tour du pont, de telle façon que le pape Benezey et les autres après lui puissent entrer et sortir du palais2. » Si Benoît XIII ne revint jamais plus à Avignon, il avait laissé sur place ses neveux, Antonio de Luna avec la charge de recteur du Comtat Venaissin, et Rodrigo. Celui-ci et ses Catalans s'installèrent dans le palais pontifical. Le mardi 27 janvier 1405, à l’heure de vêpres, le clocher pyramidal de Notre-Dame des Doms s’écroula et écrasa dans sa chute l’antique baptistère dédié à saint Jean. Les Catalans furent accusés de cette action et ils en profitèrent pour établir une plateforme sur ces ruines afin d'installer leur artillerie. Architecture Alors que le Palais des Papes est considéré comme le plus grand ensemble gothique du Moyen Âge, Notre-Dame des Doms, située juste à côté, est un des chefs-d'œuvre de l'art roman provençal. Elle possède de nombreuses caractéristiques stylistiques inspirées de l'antique : • remarquable porche à l'antique : • entablement constitué d'une frise de grecques et de modillons ornés de feuilles d'acanthe • colonnes engagées cannelées surmontées de chapiteaux à feuilles d'acanthe • pilastres surmontés de chapiteaux ornés d'une frise d'oves • grand arc en plein cintre orné d'une frise d'oves • clocher : • pilastres cannelés sur toute la hauteur du clocher • colonnes engagées Ornements et mobilier • Cathèdre romane en marbre blanc du XIIe siècle décorée sous un des accoudoirs par le lion de Saint-Marc, sous l'autre du bœuf de Saint-Luc, classée Monument Historique au titre objetTombeaux gothiques de Jean XXII et de Benoît XII • Trois statues de la Vierge Marie sont présentes à la Cathédrale : Une statue de Notre Dame de tout Pouvoir et deux statues de Notre Dame des Doms dont une Vierge de plomb doré4 couronne le clocher depuis 18595. • Orgue doré sur une tribune surplombant la cathèdre, de 1819, construit par, selon les sources, le lombard Piantanida ou un de ses élèves Giovanni Mentasti, classé Monument Historique au titre objet • Orgue de chœur de Charles Mutin en 1902, placé au sol en face de la cathèdre • Plusieurs pièces d'art, sculptures mais aussi mobilier. • Tribunes style baroques (nef et chœur) Fresques macabres Dans la cathédrale Notre-Dame-des-Doms, a été mise à jour une fresque du Dit des trois morts et des trois vifs, où les personnages mis en scène sont placés sous des arcades individuelles. Cette fresque encadre une autre œuvre macabre, où la Mort crible de flèches des gens massés à sa droite et à sa gauche. L'étude paléographique de l'inscription figurant au-dessus celle-ci, qui donne le nom du donateur Pierre de Romans, a permis de dater l'ensemble de la seconde moitié du XIIIe siècle. Ce qui fait de l'ensemble de ces fresques macabres l'une des œuvres les plus anciennes d'Europe.

Contact & informations

Position: 43.9516367652 , 4.8077955246

Carte

Fermer Copiez puis collez ce lien à l'endroit désiré ex. blog, Facebook, forum, page HTML, courriel, etc.
URL: